GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe Slave craton: geological and metallogenic evolution
AuteurBleeker, W; Hall, B
SourceMineral deposits of Canada: a synthesis of major deposit-types, district metallogeny, the evolution of geological provinces, and exploration methods; par Goodfellow, W D (éd.); Geological Association of Canada, Mineral Deposits Division, Special Publication no. 5, 2007 p. 849-879
Année2007
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20070216
ÉditeurGeological Association of Canada, Mineral Deposits Division |a St. John's, NL, Canada (St. John's, NL, Canada)
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; DVD; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Goodfellow, W D; (2007). Mineral deposits of Canada: a synthesis of major deposit-types, district metallogeny, the evolution of geological provinces, and exploration methods, Geological Association of Canada, Mineral Deposits Division, Special Publication no. 5
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest; Nunavut
SNRC75I; 75J; 75K; 75L; 75M; 75N; 75O; 75P; 76; 77A; 77B; 85F; 85G; 85H; 85I; 85J; 85K; 85N; 85O; 85P; 86A; 86B; 86C; 86F; 86G; 86H; 86I; 86J; 86K; 86N; 86O; 86P
Lat/Long OENS-117.0000 -105.0000 69.0000 61.0000
SujetsArchéen; géologie du socle; roches métamorphiques; gneiss; roches ignées; roches plutoniques; batholites; granites; ceintures de roche verte; tholéiites; géologie du substratum rocheux; évolution géologique; evolution de la croûte; turbidites; kimberlites; diamant; minéralisation; or; volcanisme; sedimentation; orogenèse; Craton de Slave ; Province des esclaves; Supergroupe d'Yellowknife ; Bassin de Burwash ; Province de l'Ours; géologie économique; géologie structurale; stratigraphie; tectonique; Précambrien; Protérozoïque; Phanérozoïque
Illustrationssketch maps; stratigraphic sections; photographs; tables; plots
ProgrammeConsolidation du savoir géoscientifique du Canada
ProgrammeInitiative géoscientifique ciblée (IGC-3), 2005-2010
RésuméLe craton des Esclaves, qui occupe la partie nord-ouest du Bouclier canadien, est l'un des plus vieux et des plus distinctifs des éléments constitutifs de la lithosphère du craton nord-américain. Il renferme les plus anciennes roches intactes de la Terre, les gneiss d'Acasta. Ces gneiss anciens sont inclus dans un grand complexe de socle datant du Mésoarchéen à l'Hadéen, qui s'étend aux parties centrale et occidentale du craton. Peu minéralisé en soi, le complexe de socle est recouvert de séquences supracrustales du Néoarchéen et est intensément traversé et cannibalisé par des suites plutoniques variant de plutons synvolcaniques âgés de 2720 à 2660 Ma à des batholites de granite tardiorogéniques datant de 2595 à 2585 Ma. Les séquences supracrustales, collectivement attribuées au Supergroupe de Yellowknife, consistent en une séquence de couverture initiale composée de quartzite et de formation de fer rubanée (env. 2800 Ma), en une épaisse séquence de roches vertes à dominante tholéiitique (env. 2700 Ma), en séquences plus récentes apparentées à celles des arcs (env. 2690 à 2660 Ma), en couvertures étendues de turbidites (env. 2680 à 2620 Ma) et, enfin, en conglomérats synorogéniques déposés à 2600 Ma environ, ou peu après. La séquence de couverture initiale et les tholéiites sus-jacentes témoignent d'une exposition subaérienne puis d'un rifting du socle, qui s'est accompagné de la mise en place de matériaux à prédominance volcanique. Les séquences apparentées à celles des arcs se sont formées en partie sur un socle aminci et en partie dans des bassins juvéniles apparentés à des bassins d'arrière-arc s'élargissant progressivement. Ces séquences renferment certains des plus vastes gîtes de sulfures massifs volcanogéniques inexploités du Canada. Après 2680 Ma, une bonne partie du craton des Esclaves a été enfouie sous les dépôts du bassin de Burwash, un des plus grands bassins de turbidites archéennes au monde, aux dépôts parmi les mieux conservés, qui est comparable par sa taille et son cadre à l'actuelle mer du Japon. Pendant l'orogenèse, les séquences supracrustales se sont télescopées et épaissies, et ont été plissées à plusieurs reprises entre environ 2650 Ma et 2580 Ma, avec une période d'intensité maximale d'anatexie crustale de 2595 Ma à 2585 Ma (l'« efflorescence granitique »). De nombreux gîtes d'or orogéniques se sont formés un peu partout dans le craton des Esclaves, soit sous forme de gîtes encaissés dans des zones de cisaillement ou de gîtes filoniens dans des roches vertes déformées, soit sous forme de minéralisations contenues dans les pièges chimiques constitués par les formations de fer rubanées au sein des turbidites. Les suites et les arcs magmatiques liés au rifting, qui sont apparus au Protérozoïque le long des marges du craton renferment toute une gamme de gîtes minéraux. Enfin, le craton a été percé au Phanérozoïque par plusieurs centaines de cheminées de kimberlite, dont certaines ont permis la mise en exploitation des premières mines de diamants au Canada.
GEOSCAN ID224208