GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNumerical study of constant-rate gas production from in situ gas hydrate by depressurization
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurHong, H; Pooladi-Darvish, M
SourceScientific Results from the Mallik 2002 Gas Hydrate Production Research Well Program, Mackenzie Delta, Northwest Territories, Canada; par Dallimore, S R (éd.); Collett, T S (éd.); Commission géologique du Canada, Bulletin no. 585, 2005, 11 pages; 1 CD-ROM, https://doi.org/10.4095/221043 (Accès ouvert)
Année2005
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/221043
MediaCD-ROM; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Dallimore, S R; Collett, T S; (2005). Scientific Results from the Mallik 2002 Gas Hydrate Production Research Well Program, Mackenzie Delta, Northwest Territories, Canada, Commission géologique du Canada, Bulletin no. 585
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC107C/06NW
Lat/Long OENS-134.7500 -134.5000 69.5000 69.4167
Sujetshydrocarbures; gaz; gaz d'hydrocarbure; hydrate; méthane; méthane hydraté; ressources pétrolières; gaz d'origine biologique; capacité de production d'hydrocarbures; établissement de modèles; recuperation d'hydrocarbures; essais de production; combustibles fossiles; géomathématique; Tertiaire; Cénozoïque
Illustrationslogs; graphs; tables
ProgrammeLe Programme de recherche sur la production d'hydrates de gaz Mallik 2002
Diffusé2005 08 25
RésuméNous présentons un modèle numérique conçu pour étudier le potentiel qu'offre la méthode de dépressurisation pour la récupération de gaz naturel à partir de réservoirs d'hydrates de gaz surmontant une zone de gaz libre. Ce modèle comprend des équations reflétant l'écoulement polyphasique eau-gaz, le transfert de chaleur par convection et conduction, et la cinétique intrinsèque de la décomposition endothermique des hydrates de gaz.

Nos résultats indiquent que la dépressurisation permet d'extraire une grande quantité de gaz. Pour les cas étudiés, la moitié de la production journalière de gaz, fixée à 5 × 104 m3 en conditions standard (environ 1,8 million de pieds cubes en conditions standard), proviendrait de la décomposition des hydrates de gaz. Les études de mécanismes et les analyses de sensibilité réalisées suggèrent que le taux de transmission de chaleur joue un rôle important dans le processus. Les résultats des simulations suggèrent que, si les
constantes de vitesse de réaction sont assez faibles, le taux global de production de gaz pourra être affecté. Il est donc nécessaire de déterminer la conductibilité thermique et les constantes cinétiques qui s'appliquent aux hydrates de gaz en milieux poreux.
GEOSCAN ID221043