GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreComparing the sensitivity of permafrost and marine gas hydrate to climate warming
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurTaylor, A E; Dallimore, S R; Hyndman, R D; Wright, F
SourceScientific Results from the Mallik 2002 Gas Hydrate Production Research Well Program, Mackenzie Delta, Northwest Territories, Canada; par Dallimore, S R (éd.); Collett, T S (éd.); Commission géologique du Canada, Bulletin no. 585, 2005, 11 pages; 1 CD-ROM, https://doi.org/10.4095/220994 (Accès ouvert)
Année2005
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/220994
MediaCD-ROM; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Dallimore, S R; Collett, T S; (2005). Scientific Results from the Mallik 2002 Gas Hydrate Production Research Well Program, Mackenzie Delta, Northwest Territories, Canada, Commission géologique du Canada, Bulletin no. 585
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest; Région extracotière de l'ouest
SNRC107C/02; 107C/03; 107C/04; 107C/05; 107C/06; 107C/07; 107C/10; 107C/11; 107C/12; 107C/13; 107C/14; 107C/15
Lat/Long OENS-136.0000 -133.0000 70.0000 69.0000
Lat/Long OENS-127.0000 -126.0000 48.7500 48.2500
Sujetshydrocarbures; gaz; gaz d'hydrocarbure; hydrate; méthane; méthane hydraté; ressources pétrolières; gaz d'origine biologique; temperature; analyses thermiques; levés géothermiques; sensitivité de terrain; pergélisol; milieux marins; plate-forme continentale; glissements de pentes; changements du niveau de la mer; changement climatique; combustibles fossiles; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géophysique; Nature et environnement; Tertiaire; Cénozoïque
Illustrationstables; graphs; histograms; sketch maps
ProgrammeLe Programme de recherche sur la production d'hydrates de gaz Mallik 2002
Diffusé2005 08 25
RésuméNous avons employé desmodèles géothermiques à éléments finis pour comparer la sensibilité des hydrates de gaz du puits Mallik, qui gisent sous du pergélisol en milieu arctique, à celle d'hydrates de gaz qui se trouvent en milieu marin tempéré au large de la côte sud-ouest du Canada. Si on considère seulement la configuration thermique qui existait à la fin de la dernière époque glaciaire, une couche de sédiments de 30 m d'épaisseur contenant des hydrates de gaz (porosité de 51 %, saturation en hydrates de gaz de 20 %), située dans un milieu marin tempéré à la base de la zone de stabilité des hydrates de gaz il y a 13 500 ans, aurait disparu avant aujourd'hui. En revanche, le même gisement d'hydrates de gaz persisterait pendant au moins 4 000 ans encore, malgré le réchauffement climatique actuel, s'il était logé sous du pergélisol. Cette longévité plus élevée des hydrates de gaz sous-jacents au pergélisol résulte du dégel de la glace interstitielle à la base de celui-ci aux dépens de la dissociation des hydrates de gaz à de plus grandes profondeurs. Ainsi, le pergélisol empêche les hydrates de gaz sous-jacents de se dissocier en les isolant du réchauffement de la surface dû au climat.
GEOSCAN ID220994