GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCrustal development at the pre-Grenvillian Laurentian margin: a record from contrasting geochemistry of mafic and ultramafic orthogneisses in the Chochocouane River area, Quebec
AuteurLa Flèche, M R; Birkett, T C; Corriveau, L
SourceThe Grenville Province: a geological and mineral resources perspective derived from government and academic research initiatives/La Province de Grenville : l'aspect des ressources géologiques et minérales découlant des initiatives de recherche gouvernementales et académiques; Canadian Journal of Earth Sciences vol. 42, no. 10, 2005 p. 1653-1675, https://doi.org/10.1139/E05-068 (Accès ouvert)
Année2005
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 2005192
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E05-068
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf (Adobe Acrobat Reader)
ProvinceQuébec
SNRC31N/15; 31N/16; 31O/13; 31O/14; 32B/03; 32B/04; 32B/05; 32C/01; 32B/02; 32B/08
Lat/Long OENS-77.0000 -48.5000 75.5000 47.5000
SujetsArchéen; evolution de la croûte; antécédents tectoniques; marges plaques; roches mafiques; roches ultramafiques; roches sédimentaires métamorphosées; orthogneiss; paragneiss; gneiss; roches volcaniques métamorphosées; komatiites; andésites; roches ignées; autochtones; allochtones; analyses géochimiques; analyses des éléments en trace; analyses des éléments majeurs; rapports isotopiques; datations au neodymium-samarium; pétrogenèse; croûte océanique; tholéiites; croûte continentale; amphibolites; magmatisme; magmas; subduction; panneau orienté vers le bas; intrusions; métamorphisme; métasomatose; faciès à granulite; mise en place; âges relatifs; ceintures de roche verte; décrochement horizontal; roches mères; méthodes de fluorescence aux rayons x; analyses de la roche, éléments de terres rares; tonalites; monzonites; frontières de plaques; terrains; cadre tectonique; pétrographie; Province de Grenville; Front de Grenville; Province de Superior ; Laurentie; Complexe de Chochocouane ; Terrane de Temiscamingue ; Complexe d'Attic Tonalitic ; Complexe de Pascagama Tonalitic ; Orogenèse de Kenoran ; Subprovince d'Abitibi ; Ceinture de Circum-Superior ; géochimie; pétrologie ignée et métamorphique; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationssketch maps; tables; geochemical plots; ternary diagrams; histograms; isochron diagrams; pseudo-ternary projections
ProgrammeConsolidation du savoir géoscientifique du Canada
ProgrammeMinistère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, Programme de financement
RésuméDes orthogneiss mafiques et ultramafiques de l'ouest de la Province de Grenville au Québec, adjacente à la Province archéenne du Supérieur (Canada), présentent des caractéristiques géochimiques mettant en évidence les processus qui ont formé la bordure laurentienne pré-grenvillienne, de l'Archéen tardif au Mésoprotérozoïque. Des granulites mafiques et ultramafiques du Groupe I, dont la composition reflète la Ceinture parautochtone, reposent sur des roches méta-volcaniques archéennes de l'Abitibi (des komatiites à des andésites riches en Fe), ce qui confirme leur caractère autochtone. Une variation limitée des rapports des éléments traces incompatibles, avec une différenciation croissante, suggère une assimilation minimale de la croûte sialique au cours de la pétrogenèse et probablement un milieu de formation océanique. Les tholéiites mafiques du Groupe II sont présentes à la fois dans les ceintures parautochtones et allochtones polycycliques. Leurs compositions sont très différentes de celles des roches archéennes mais elles recouvrent celle des tholéiites protérozoïques et continentales modernes. Les amphibolites calco-alcalines mafiques du Groupe III, surtout trouvées dans la Ceinture allochtone polycyclique, présentent les caractéristiques chimiques attendues d'un magma dérivé d'une croûte océanique subductée. Contrairement aux roches méta-ignées archéennes du Groupe I métamorphisées durant l'orogène kénoréen, les roches du Groupe III ne signalent pas une phase précoce de métasomatisme d'éléments lithosphériques à grand rayon ionique (LILE) ni de métamorphisme au faciès des granulites. Leur mise en place est donc interprétée comme étant postérieure au métamorphisme archéen-kénoréen et datant du Protérozoïque. Les roches du Groupe I sont le reflet d'un environnement ensimatique de roches vertes; les tholéiites du Groupe II sont le reflet d'un environnement de distension continentale et les roches du Groupe III reflètent une source reliée à la subduction, probablement reliée à un magmatisme calco-alcalin de style andin.
GEOSCAN ID220839