GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeochemistry of the interstitial waters of the JAPEX/JNOC/GSC et al. Mallik 5L-38 gas hydrate production research well
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurMatsumoto, R; Tomaru, H; Chen, Y F; Lu, H; Clark, I D
SourceScientific Results from the Mallik 2002 Gas Hydrate Production Research Well Program, Mackenzie Delta, Northwest Territories, Canada; par Dallimore, S R (éd.); Collett, T S (éd.); Commission géologique du Canada, Bulletin no. 585, 2005, 14 pages; 1 CD-ROM, https://doi.org/10.4095/220764 (Accès ouvert)
Année2005
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/220764
MediaCD-ROM; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Dallimore, S R; Collett, T S; (2005). Scientific Results from the Mallik 2002 Gas Hydrate Production Research Well Program, Mackenzie Delta, Northwest Territories, Canada, Commission géologique du Canada, Bulletin no. 585
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC107C/06NW
Lat/Long OENS-134.7500 -134.5000 69.5000 69.4167
Sujetshydrocarbures; gaz; gaz d'hydrocarbure; hydrate; méthane; méthane hydraté; ressources pétrolières; grès; mudstones; analyses de l'eau; géochimie de l'eau; sodium; potassium; magnesium; calcium; strontium; baryum; chlorure; sulfate; combustibles fossiles; géochimie; Tertiaire; Cénozoïque
Illustrationssketch maps; stratigraphic sections; histograms; profiles
ProgrammeLe Programme de recherche sur la production d'hydrates de gaz Mallik 2002
Diffusé2005 08 25
RésuméNous avons mesuré les teneurs en Cl-, SO4 2-, Na+, K+, Ca2+, Mg2+, Sr2+ et Ba2+ d'eaux interstitielles extraites de sédiments provenant du puits de recherche sur la production d'hydrates de gaz JAPEX/JNOC/GSC et al. Mallik 5L-38, situé dans le delta du Mackenzie. Nous avons subdivisé les intervalles carottés en quatre zones, soit, en ordre de profondeur croissante, la zone 1 (à faible salinité), la zone 2 (à salinité plus élevée), la zone 3 (à faible salinité) et la zone 4 (à salinité élevée). Les zones 1 et 3 sont constituées de grès renfermant des hydrates de gaz, alors que la zone 2 se compose de mudstone dépourvu d'hydrates de gaz et que la zone 4 est constituée de grès également dépourvu d'hydrates de gaz, situé sous la base de la zone de stabilité des hydrates de gaz. A partir de teneurs anormalement faibles en Cl- et en Na+ dans certains intervalles, nous avons estimé des saturations en hydrates de gaz (Sh) s'échelonnant entre 60 et 85 %. Ces valeurs ne correspondent pas toujours aux valeurs Sh obtenues à partir des données diagraphiques, en raison de la présence d'eau résiduelle plus salée ou plus douce dans certains intervalles. Les accumulations d'eau plus douce proviennent peut-être de la dissociation d'hydrates de gaz, alors que celles d'eau plus salée pourraient être le résultat de la formation d'hydrates de gaz en système fermé. Des teneurs exceptionnellement élevées en SO4 2- dans des sédiments profonds riches en matière organique suggèrent qu'il y a eu pénétration par de l'eau de mer ou contamination par des fluides de forage.
GEOSCAN ID220764