GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDownhole seismic imaging of the Victor kimberlite, James Bay Lowlands, Ontario: a feasibility study
TéléchargerTéléchargements
AuteurBellefleur, G; Matthews, L; Roberts, B; McMonnies, B; Salisbury, M; Snyder, D; Perron, G; McGaughey, J
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2005-C1, 2005, 7 pages, https://doi.org/10.4095/220219 (Accès ouvert)
Année2005
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/220219
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceOntario
SNRC43B/05; 43B/06; 43B/11; 43B/12; 43B/13; 43B/14; 43G/03; 43G/04
Lat/Long OENS-84.0000 -83.0000 53.2500 52.2500
Sujetskimberlites; diamant; roches sédimentaires; levés géophysiques; levés sismiques; interpretations sismiques; modèles sismiques; prospection sismique; diagraphie de densité compensée; vitesse des ondes sismiques; Kimberlite de Victor ; Kimberlite d'Attawapiskat; géologie économique; géophysique; Paléozoïque; Silurien
Illustrationssketch maps; seismic graphs; seismic profiles
Diffusé2005 03 01
RésuméOn a obtenu des données sismiques de puits sur la kimberlite de Victor, dans les basses terres de la baie James (Ontario), afin de tenter de produire une image de la cheminée à entre 10 et 300 m de profondeur et, ainsi, d'évaluer l'applicabilité de cette méthode à la délimitation des ressources en diamants. Le levé était conçu de manière à permettre d'utiliser deux stratégies d'imagerie différentes, l'une utilisant des points de tir au-dessus de la cheminée de kimberlite et l'autre, des points de tir au-dessus des roches sédimentaires encaissantes. On espérait que les points de tir au-dessus de la kimberlite fourniraient directement une image du contact kimberlite-roches sédimentaires alors que les tirs au-dessus des roches sédimentaires à proximité (moins de 250 m) permettraient de déterminer indirectement la marge de la kimberlite par l'imagerie de la troncature des réflexions fournies par les couches sédimentaires. Les résultats démontrent que la stratégie par imagerie indirecte offre des possibilités pour la définition en profondeur de la géométrie de la kimberlite.
GEOSCAN ID220219