GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCrustal structure and lithology of the northern Canadian Cordillera: alternative interpretations of SNORCLE seismic reflection lines 2a and 2b
AuteurEvenchick, C A; Gabrielse, H; Snyder, D
SourceThe Lithoprobe Slave - Northern Cordillera Lithospheric Evolution (SNORCLE) transect/La géotraverse de l'évolution lithosphérique de la Cordillère du Nord et de la province du lac des Esclaves (SNORCLE); par Cook, F A (éd.); Erdmer, P (éd.); Canadian Journal of Earth Sciences vol. 42, no. 6, 2005 p. 1149-1161, https://doi.org/10.1139/E05-009 (Accès ouvert)
Année2005
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 2004170
Séries alt.Lithoprobe Publication 1391
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/E05-009
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC94B; 94C; 94D; 94E; 94F; 94G; 94J; 94K; 94L; 94M; 94N; 94O; 104A; 104B; 104G; 104H; 104I; 104J; 104O; 104P
Lat/Long OENS-132.0000 -122.0000 60.0000 56.0000
Sujetsinterpretations sismiques; levés de reflexion sismiques; profils sismiques; failles; croûte continentale; études de la croûte; épaisseur de la croûte; structure de la croûte; evolution de la croûte; accretion; Faille de Thibert ; Batholite de Cassiar ; Terrane de Cache Creek ; Faille de King Salmon ; Terrane de Stikinia ; géophysique; géologie structurale; stratigraphie; tectonique
Illustrationslocation maps; seismic reflection profiles; geological sketch maps; cross-sections, structural
ProgrammeLa mise en valeur des ressources du Nord
ProgrammeLithoprobe Slave-Northern Cordillera Lithospheric Evolution Transect (SNORCLE)
RésuméDes réflecteurs sismiques à des niveaux peu profonds dans la croûte ont été enregistrés dans les lignes SNORCLE 2a et 2b dans la partie nord de la Cordillère canadienne; ils peuvent être reliés à de nombreux éléments stratigraphiques et structuraux connus à partir d'une cartographie géologique. Des exemples clairement évidents qui pénètrent la croûte comprennent la faille du sillon des Rocheuses septentrionales, les tranches minces, longues de plusieurs kilomètres, des terranes du mont Slide, (l'allochtone Sylvester) et de Cache Creek ainsi que la faille Hotailuh, à pendage vers le nord. Les interprétations des successions lithologiques et des structures à des niveaux plus profonds dans la croûte sont plus spéculatives. Un prisme de croûte continentale est d'une grande importance. Ce prisme s'amincit graduellement vers le sud-ouest; il est recouvert à son extrémité distale par le terrane allochtone Stikinia et, au nord-est de la faille Thibert, par une séquence épaisse de roches sédimentaires, probablement épaissie de façon structurale; il est aussi recouvert par le vaste batholite granitique Cassiar. Le sommet du prisme est interprété en tant qu'une surface d'accrétion tectonique qui est le résultat de la collision entre Stikinia, le terrane de Cache Creek et l'Amérique du Nord ancestrale. La surface d'accrétion au milieu de la croûte a un pendage apparent sud-ouest alors que l'expression en surface de l'accrétion est enregistrée, en partie, par des failles détachées, à pendage nord-est, telles que les failles King Salomon et Hotailuh. À l'est du sillon des Rocheuses septentrionales, la lithologie de plus de 20 km de la croûte médiane et inférieure est soit un socle cristallin en couches ou des strates sédimentaires datant du Mésoprotérozoïque ou du Néoprotérozoïque, ou une combinaison des deux. À l'ouest du sillon, cette zone de croûte continentale s'amincit vers l'ouest; le socle cristallin domine probablement dans les deux zones. Dans la partie ouest de la ligne 2a, le terrane allochtone Stiknia occupe toute l'épaisseur de la croûte.
GEOSCAN ID215918