GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSeismic refraction profiles in the Gulf of Saint Lawrence and implications for the extent of continuous Grenville lower crust
AuteurJackson, H R
SourceCanadian Journal of Earth Sciences 39, 1, 2002 p. 1-17, https://doi.org/10.1139/e01-054 (Accès ouvert)
Année2002
Séries alt.Commission géologique du Canada, Contributions aux publications extérieures 2000311
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e01-054
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC21M; 21N; 22C; 22G; 22H; 22I; 22J; 11K; 11L; 11M; 11N; 12C; 12D; 12E; 12F; 12K; 12L
Lat/Long OENS-70.0000 -57.0000 49.0000 45.0000
Sujetslevés de refraction sismiques; levés sismiques; levés géophysiques; levés de reflexion sismiques; zones tectonostratigraphiques; croûte continentale; evolution de la croûte; études de la croûte; Archéen; Craton de Grenville ; géophysique; tectonique; Protérozoïque
Illustrationssketch maps; seismic profiles; cross-sections
RésuméÀ proximité d'un affleurement du craton Grenville, nous mesurons une croûte ayant deux couches à faible gradient avec des vitesses respectives de 6,2km s-1 et 6,65 kms-1. La vitesse de 6,65 km s-1 est observée à une profondeur de seulement 15 km et la discontinuité Moho à une profondeur supérieure à 40 km. Aux environs de l'orogène des Appalaches, une rampe à pendage vers le sud s'est développée dans la croûte médiane au-dessus de la couche ayant la vitesse de 6,65 km s-1. Un profile de réflexion co-linéaire confirme la rampe à pendage vers le sud, la discontinuité Moho à une moindre profondeur et les changements latéraux de la croûte inférieure. La fin de la couche de 6,65 km s-1et son remplacement par une vitesse moindre sont confirmés par un profil de réfraction déjà publié qui recoupe ce profil de réflexion à proximité de l'extrémité sud. Avec la publication du profil WAR 88-2, le golfe compte maintenant deux paires de lignes disponibles qui croisent le craton jusque dans l'orogène avec, à la fois, le sondage WAR et une campagne de sismique réflexion profonde. Les ensembles de données sont combinés et utilisés pour faire ressortir le bloc crustal inférieur du Grenville basé sur des patrons de réflectivité et des vitesses associées. Près de la Gaspésie, le bloc crustal inférieur du Grenville se prolonge vers le sud-ouest et, par extrapolation des zones tectonostratigraphiques au large, se retrouve sous la zone de Humber. Par contre, les profils dans le golfe à l'ouest de Terre-Neuve impliquent que le bloc crustal inférieur continu du Grenville se termine au large du terrane de Humber en surface. Des variations, selon la direction, dans le prolongement du bloc crustal inférieur du Grenville sous les Appalaches du Nord sont présentées comme étant un facteur important dans la détermination du style de déformation crustale.
GEOSCAN ID212148