GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRegional three-dimensional stratigraphic modelling of the Oak Ridges Moraine area, southern Ontario
TéléchargerTéléchargements
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurLogan, C; Russell, H A J; Sharpe, D R
SourceCommission géologique du Canada, Recherches en cours (En ligne) no. 2001-D1, 2001, 30 pages, https://doi.org/10.4095/212119 (Accès ouvert)
LiensOak Ridges Moraine web site
LiensMoraine d'Oak Ridges, site web
Image
Année2001
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/212119
Mediapapier; en ligne; numérique; CD-ROM
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (2001). Current Research 2001, winter release, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 2001
Formatspdf
ProvinceOntario
SNRC30M/05; 30M/12; 30M/13; 30M/14; 30M/15; 31D/01; 31D/02; 31D/03; 31D/04; 31D/05; 31D/06; 31C/04; 40P/08; 40P/09; 40P/16; 41A/01; 41A/08
Lat/Long OENS-80.5000 -77.5000 44.5000 43.2500
Sujetsmodèles stratigraphiques; corrélations stratigraphiques; dépôts des moraines de fond; régimes des eaux souterraines; collectes des données; puits d'eau; dépôts glaciaires; trous de mine; Moraine d'Oak Ridges ; Till d'Halton ; Till de Newmarket ; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; stratigraphie; géomathématique; hydrogéologie; Quaternaire
Illustrationssketch maps; schematic diagrams; cross-sections; tables; block diagrams; models
ProgrammeProjet de la Moraine d'Oak Ridges du CARTNAT
Diffusé2001 01 01
RésuméLes études géologiques et hydrogéologiques de la Moraine d'Oak Ridges et de la grande région de Toronto ont permis d'élaborer un cadre stratigraphique régional. Ce cadre servira à mettre au point un modèle stratigraphique construit à l'aide de données en intégrant les nouvelles données de terrain aux données archivées dans une base de données relationnelle. La démarche multiphases adoptée comprend i) l'interprétation stratigraphique des données de subsurface effectuée manuellement, ii) l'interprétation et l'intégration des données du ministère de l'Environnement collectées dans des puits artésiens afin de perfectionner la variabilité des élévations, iii) la création de surfaces stratigraphiques individuelles qui intègrent les frontières des cartes géologiques et iv) la pro- duction de cartes de confiance semi-quantitatives. Les surfaces d'élévation structurale peuvent être utilisées pour dresser des cartes de l'épaisseur des sédiments et des volumes tridimensionnels et pour fixer des limites à la modélisation hydrogéologique. Les municipalités, les offices de la protection de la nature et d'autres organismes peuvent se servir de ce modèle stratigraphique pour élaborer un contexte régional et améliorer les données hydrogéologiques collectées lors d'études spécifiques à un site.
GEOSCAN ID212119