GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreShoreline permafrost along the Mackenzie River
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurDyke, L D
SourceThe physical environment of the Mackenzie Valley, Northwest Territories: a base line for the assessment of environmental change; par Dyke, L D (éd.); Brooks, G R (éd.); Commission géologique du Canada, Bulletin 547, 2000 p. 143-151; 1 CD-ROM, https://doi.org/10.4095/211924 (Accès ouvert)
LiensDownload entire publication
LiensTéléchargement de la publication au complet
Année2000
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/211924
Mediapapier; CD-ROM; numérique; en ligne
Référence reliéeCette publication est contenue dans Dyke, L D; Brooks, G R; (2000). The physical environment of the Mackenzie Valley, Northwest Territories: a base line for the assessment of environmental change, Commission géologique du Canada, Bulletin no. 547
Formatsbmp; pdf (Adobe Acrobat Reader v.6.0 is included / est fourni); txt; pdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC85D; 85E; 95A; 95B; 95G; 95H; 95I; 95J; 95K; 95N; 95O; 96C; 96D; 96E; 96F; 106G; 106H; 106I; 106J; 106K; 106L; 106M; 106N; 106O; 106P; 107B; 107C
Lat/Long OENS-136.0000 -118.0000 70.0000 60.0000
Sujetsglace fossile; températures au sol; regimes thermiques; pergélisol; types de terrain; littoraux; végétation; température de l'eau; érosion; sedimentation; chenaux; forêt; sédimentologie; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Quaternaire
Illustrationssketch maps; schematic diagrams; cross-sections; profiles
Diffusé2000 12 01
RésuméC'est dans les berges des régions pergélisolées que l'on observe les changements de température les plus marqués dans les sols. La température du sol près des berges dépend de l'écart qui existe entre la température annuelle moyenne d'une étendue d'eau donnée et celle des terres adjacentes. L'érosion ou la sédimentation le long des berges modifie la répartition des températures dans le sol en déplaçant la limite entre les sols relativement froids et l'eau plus chaude. La migration d'un chenal fluvial causée par l'érosion de la berge extérieure d'un méandre met l'eau relativement chaude du cours d'eau en contact avec le gélisol, causant le dégel de celui-ci. Pendant que se déroule ce processus, des sédiments se déposent sur la berge opposée. Une fois de plus, les températures du gélisol dépendent directement de la température de l'air. Compte tenu de la température de l'eau et de la végétation de la berge, l'écart de température peut varier d'environ 4 °C à plus de 10 °C.

GEOSCAN ID211924