GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreA postglacial plant macrofossil record of vegetation and climate change in southern Saskatchewan
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurYansa, C H; Basinger, J F
SourceHolocene climate and environmental change in the Palliser Triangle: a geoscientific context for evaluation the impacts of climate change on the southern Canadian prairies; par Lemmen, D S (éd.); Vance, R E (éd.); Commission géologique du Canada, Bulletin 534, 1999 p. 139-172, https://doi.org/10.4095/211115 (Accès ouvert)
Image
Année1999
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/211115
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Lemmen, D S; Vance, R E; (1999). Holocene climate and environmental change in the Palliser Triangle: a geoscientific context for evaluation the impacts of climate change on the southern Canadian prairies, Commission géologique du Canada, Bulletin no. 534
Formatspdf
ProvinceSaskatchewan
SNRC72H/05
Lat/Long OENS-106.0000 -105.5000 50.5000 50.2500
Lat/Long OENS-105.5000 -105.5000 50.5000 50.2500
SujetsHolocène; carottes; fluctuations climatiques; macrofossiles; paléobotanique; datations au radiocarbone; végétation; fossiles; diamictites; milieu sédimentaire; climat; taxonomie; paléoenvironnement; antécédents géologiques; niveaux d'eau; Picée; changement climatique; plante; géologie de l'environnement; hydrogéologie; paléontologie; Nature et environnement; Quaternaire
Illustrationssketch maps; analyses; photographs; models
ProgrammePalliser Triangle Global Change Project
Diffusé2000 01 01
RésuméDes analyses de macrofossiles végétaux et des datations au 14C dans un petit bassin hydrographique fermé sur le coteau du Missouri ont été utilisées pour reconstituer six phases de changements environnementaux postglaciaires dans le sud de la Saskatchewan. Les vestiges fossiles de 41 taxons de plantes vasculaires ont été reconnus et sont illustrés.
Les rares macrofossiles prélevés dans le diamicton de base (phase 1) sont vraisemblablement redéposés. La présence de fossiles abondants indique qu'une forêt claire d'épinettes blanches s'était implantée dès environ 10 200 BP (phase 2), après quoi il y a eu développement d'un étang et remplacement de la forêt d'épinettes par une végétation de forêt-parc à feuilles caduques (phase 3) qui a persisté jusqu'à environ 8 800 BP. À la fin de cette période, l'étang est devenu moins profond. L'action des feux de prairies est manifeste d'environ 8 800 à 7 700 BP (phase 4). Le niveau de l'eau a monté entre environ 7 700 et 5 800 BP et un étang de prairie semi-permanent est apparu (phase 5). Après 5 800 BP, ces terres humides sont devenues éphémères (Phase 6) et défavorables à la conservation des fossiles.
GEOSCAN ID211115