GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreChemical and stable isotopic composition of ground and surface waters from the Restigouche Zn-Pb massive sulphide deposit, Bathurst mining camp, northern New Brunswick - EXTECH II
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurLeybourne, M I; Goodfellow, W D; Boyle, D R
SourceCurrent research/Recherches en cours; par Commission géologique du Canada; Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-E, 1996 p. 243-254, https://doi.org/10.4095/207899 (Accès ouvert)
Image
Année1996
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/207899
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (1996). Current Research, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-E
Formatspdf
ProvinceNouveau-Brunswick
SNRC21O/08; 21O/09; 21P/05; 21P/12
Lat/Long OENS-66.5000 -65.5000 47.7500 47.2500
Sujetseau souterraine; gisements minéraux; gîtes sulfureux; gîtes de plomb-zinc; études des isotopes stables; géochimie de l'eau; hydrogéochimie; géochimie de l'eau de cours d'eau; eaux de surface; analyses géochimiques; trous de mine; salinité; géochimie des éléments en trace; géochimie des éléments en trace; lithologie; Dépôt de Restigouche ; hydrogéologie; géochimie; Dévonien; Silurien; Ordovicien
Illustrationsanalyses; sketch maps
ProgrammeMesures Canada-Nouveau-Brunswick relatives au Programme de la science et de la technologie de l'exploration (EXTECH II), 1994-1999, Camp minier de Bathurst
Diffusé1996 08 01
RésuméUne étude hydrologique et hydrogéochimique des eaux souterraines et de surface à l'échelle du gisement a été entreprise dans le camp minier de Bathurst, dans le cadre du programme EXTECH II. L'étude a pour but de vérifier l'efficacité des méthodes hydrogéochimiques en exploration des gisements enfouis, en recueillant des données sur le camp minier de Bathurst. Les travaux préliminaires ont été concentrés autour des gisements de Zn-Pb de Halfmile Lake et de Restigouche. Au gisement de Restigouche, des échantillons d'eaux (de ruisseau, de source, d'infiltration et de forage) ont été analysés pour une grande variété d'éléments en traces et d'isotopes stables. Les eaux de surface sont généralement riches en Ca et en HCO3-, mais contiennent peu de matières totales dissoutes. Il existe cependant des écarts d'un ruisseau à l'autre, ce qui est le reflet des lithologies sous-jacentes. Les éléments qui forment des minerais, comme par exemple le plomb, le zinc et le potassium, sont plus abondants à proximité du gisement de Restigouche. Les eaux souterraines, quant à elles, sont très variables en composition aux environs du gisement de Restigouche; ainsi, la composition s'échelonne de celle des eaux de surface (s'apparentant aux eaux d'un ruisseau) à celle des eaux salines riches en Na-Ca-Cl observées à de plus grandes profondeurs (semblables auxsaumures du Bouclier canadien). Les eaux souterraines aux environs du gisement de Restigouche sont très différentes de celles aux environs de celui de Halfmile Lake, témoignant ainsi d'écarts en ce qui a trait à l'hydrologie et à l'évolution des apports.
GEOSCAN ID207899