GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRegional geoscience database for the Oak Ridges Moraine project (southern Ontario)
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurRussell, H A J; Logan, C; Brennand, T A; Hinton, M J; Sharpe, D R
SourceCurrent Research/Recherches en cours; par Commission géologique du Canada; Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-E, 1996 p. 191-200, https://doi.org/10.4095/207887 (Accès ouvert)
Image
Année1996
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/207887
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (1996). Current Research, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-E
Formatspdf
ProvinceOntario
SNRC30M/13; 30M/14; 30M/15; 30M/16; 31C/04NW; 31C/04SW; 31D/01; 31D/02; 31D/03; 31D/04
Lat/Long OENS-80.0000 -77.7500 44.2500 43.7500
Sujetscollectes des données; applications par ordinateur; méthodes analytiques; moraines; eau souterraine; dépôts glaciaires; Moraine d'Oak Ridges ; applications de système d'information géographique; hydrogéologie; géomathématique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Quaternaire
Illustrationssketch maps
ProgrammeProjet de la Moraine d'Oak Ridges du CARTNAT
Diffusé1996 08 01
RésuméUne base de données géoscientifiques est élaborée dans le but d'aider à la finalisation de la cartographie des dépôts en surface et en subsurface dans la région de la moraine d'Oak Ridges. Elle se compose de trois éléments : a) une base de données relationnelles, b) des couches de données intégrées à un système d'information géographique (SIG) et c) des fichiers plats. La base de données relationnelles sert à stocker toutes les données ponctuelles, tant les nouvelles que les anciennes, obtenues dans le cadre des travaux de cartographie et de forage. Le SIG comprend une imagethèque de télédétection, un modèle altimétrique numérique à l'échelle régionale et des couches thématiques. Le format «fichier plat» est utilisé pour consigner les données géophysiques souterraines, en particulier les profils de sismique réflexion et de géoradar. La base de données est en grande partie sur des ordinateurs personnels et le système d'exploitation UNIX permet d'effectuer des tâches spécifiques. Un exemple simple est présenté pour illustrer le potentiel qu'offre la base de données pour la consultation et l'interpolation spatiale dans un SIG.
GEOSCAN ID207887