GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThermal regimes and diamond stability in the Archean Slave Province, northwestern Canadian Shield, District of Mackenzie, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurThompson, P H; Judge, A S; Charbonneau, B W; Carson, J M; Thomas, M D
SourceCurrent Research/Recherches en cours; par Commission géologique du Canada; Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-E, 1996 p. 135-146, https://doi.org/10.4095/207882 (Accès ouvert)
Année1996
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/207882
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (1996). Current Research, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-E
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC75L; 75M; 85I; 85J; 85O; 85P; 76D; 76E; 86A; 86B; 86G; 86H
Lat/Long OENS-113.0000 -111.0000 65.0000 64.0000
Sujetsregimes thermiques; chaleur radiogénique; diamant; équilibres de phases; flux thermique; gradient géothermique; anomalies gravimétriques; levés géophysiques; établissement de modèles; kimberlites; lithologie; roches plutoniques; granites; granodiorites; tonalites; diorites; roches ignées; roches volcaniques métamorphosées; roches sédimentaires métamorphosées; gneiss; migmatites; roches métamorphiques; Archéen; Province des esclaves; Supergroupe d'Yellowknife ; pétrologie ignée et métamorphique; géophysique; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationssketch maps; gravity models; analyses
Diffusé1996 08 01
RésuméDans la région située entre, d'une part, 62° et 66° de latitude nord et, d'autre part, 110° et 116° de longitude ouest, les valeurs de la production de chaleur apparente obtenues par levé radiométrique aéroporté ont été combinées aux mesures faites sur des affleurements et en laboratoire; ce travail a permis de délimiter une zone arquée (>30000 km2) où la production de chaleur moyenne dépasse 2,5 µW/m3 et d'identifier des anomalies de plus de 5,0 µW/m3 couvrant des dizaines de kilomètres.
Les modèles numériques unidimensionnels indiquent une augmentation latérale de la production de chaleur moyenne dans la croûte supérieure variant entre 1,7 µW/m3 (flux thermique superficiel = 40 mW/m2) et 3,0 µW/m3 (flux thermique superficiel = 50 mW/m2); cela correspond à une réduction de l'épaisseur de la lithosphère de 215 à 180 kilomètres et de la zone potentiellement diamantifère dans la lithosphère basale de 85 à 30 kilomètres.
Selon un ensemble de données limité, les cheminées kimberlitiques à proximité ou à l'intérieur des anomalies de production de chaleur (lac Cross, lac Yamba) sont significativement moins diamantifères que celles situées près du lac de Gras. Même s'il faudrait peut-être tenir compte d'autres facteurs, la signification de la production de chaleur dans la croûte par rapport au potentiel diamantifère mérite attention.
GEOSCAN ID207882