GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreArsenic in surface waters, Cobalt, Ontario
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurPercival, J B; Dumaresq, C G; Kwong, Y T J; Hendry, K B; Michel, F A
SourceCanadian Shield/Bouclier canadien; par Commission géologique du Canada; Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-C, 1996 p. 137-146, https://doi.org/10.4095/207451 (Accès ouvert)
Année1996
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/207451
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (1996). Canadian Shield, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1996-C
Formatspdf
ProvinceOntario
SNRC31M/05
Lat/Long OENS-80.0000 -79.5000 47.5000 47.2500
Sujetseaux de surface; géochimie de l'arsenic; résidus miniers; effets sur l'environnement; qualité de l'eau; géochimie des eaux souterraines; géochimie du cobalt; géochimie du nickel; géologie de l'environnement; géochimie
Illustrationssketch maps; analyses
Diffusé1996 02 01
RésuméDes échantillons d'eau ont été prélevés dans le bassin de drainage du ruisseau Farr (Cobalt, Ontario), dans le but d'étudier le transport par l'eau de l'arsenic (As) et d'autres métaux dans un milieu faiblement alcalin. De nouvelles données sur les changements en aval des concentrations totales en As, As(III) et As(V) sont présentées. Les variations temporelles (1991-1995) pour ce qui est de la distribution dans l'eau de l'As dans la région à l'étude sont également analysées. Les concentrations totales en As dissous dans les eaux superficielles varient entre 11000 et 20000 micro-g/L. Elles sont généralement moindres vers l'aval, en particulier à travers les terres humides; elles semblent également diminuer avec le temps. L'abondance des résidus miniers est sans aucun doute la principale source d'As dans les eaux superficielles, mais les concentrations de fond naturelles dans les eaux souterraines pourraient également y contribuer et doivent être, de ce fait, évaluées. Sans mesure de réduction, cependant, les stériles et les terrils continueront de libérer des quantités importantes d'As et d'éléments traces associés dans le réseau de drainage.
GEOSCAN ID207451