GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThermal parameters in rock units of the Winter Lake-Lac de Gras area, central Slave Province, Northwest Territories - implications for diamond genesis
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurThompson, P H; Judge, A S; Lewis, T J
SourceCurrent research 1995-E/Recherches en cours 1995-E; par Commission géologique du Canada; Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1995-E, 1995 p. 125-135, https://doi.org/10.4095/205196 (Accès ouvert)
Année1995
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/205196
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (1995). Current research 1995-E, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1995-E
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC76D/03; 76D/04; 76D/05; 76D/06; 76D/11; 76D/12; 76D/13; 76D/14; 86A/01; 86A/02; 86A/07; 86A/08; 86A/09; 86A/10; 86A/15; 86A/16
Lat/Long OENS-113.0000 -111.0000 65.0000 64.0000
Sujetschaleur radiogénique; lithologie; amphibolites; gneiss; roches métamorphiques; granites; roches ignées; roches plutoniques; conductivité thermique; diamant; établissement de modèles; pétrogenèse; Province des esclaves; pétrologie ignée et métamorphique; Précambrien
Illustrationssketch maps; analyses; models
ProgrammeProjet de la Province des Esclaves du CARTNAT
Diffusé1995 07 01
RésuméLa production de chaleur d'origine radioactive varie selon le type de roche, soit de 0,l-0,8µW/m3 dans l'amphibolite et le gneiss tonalitique à 8,0-15,8 µW/m3 dans les granites tardifs. Les roches métasédimentaires et autres unités granitoïdes se situent entre ces deux extrêmes. La conductivité thermique varie entre 2,3 et 4,9 W/múK. La conductivité parallèle à la foliation ou stratification planaire est jusqu'à 1,6 fois plus élevée que celle qui lui est perpendiculaire.
Selon un modèle simple de conductivité thermique et l'hypothèse selon laquelle la limite lithosphère- asthénosphère est une caractéristique thermique (1300°C), une diminution de la production de chaleur dans la croûte peut être à l'origine de la transition entre une lithosphère stérile de moins de 100 km d'épaisseur à la fin de l'Archéen et une lithosphère diamantifère de 200 à 225 km d'épaisseur aujourd'hui. Les variations latérales de ce paramètre peuvent modifier l'épaisseur de la lithosphère diamantifère au-dessous de la Province des Esclaves.
La cohérence entre les résultats obtenus par modélisation, les données géologiques sur les dépôts superficiels et les résultats obtenus par d'autres méthodes de modélisation fait supposer que les paramètres thermiques de la croûte et leur évolution dans le temps devraient être intégrés à toute hypothèse globale de la formation et de l'évolution de la lithosphère sous les cratons archéens.
GEOSCAN ID205196