GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMesozoic and Cenozoic stratigraphy, eastern Scotian Shelf: new interpretations
AuteurWade, J A; MacLean, B C; Williams, G L
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol 32, 1995 p. 1462-1473, https://doi.org/10.1139/e95-118 (Accès ouvert)
Année1995
Séries alt.Commission géologique du Canada, Contributions aux publications extérieures 32594
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e95-118
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
SNRC10; 11A; 11B; 11C; 11D; 11E; 11F; 11G; 11H
Lat/Long OENS -64.0000 -57.0000 46.0000 40.0000
Sujetsplate-forme continentale; levés de reflexion sismiques; études de réflexion; levés géophysiques; biostratigraphie; corrélations stratigraphiques; géologie du socle; lithostratigraphie; schistes; dolomies; grès; calcaires; Formation de Laurentien; Formation de Banquereau ; Formation de Wyandot ; Formation de Dawson Canyon ; Formation de Logan Canyon ; Formation de Missisauga ; Formation de Mic Mac ; Formation de Mohican ; Formation d'Eurydice ; Formation d'Argo ; Formation d'Iroquois ; Formation de Verrill Canyon ; stratigraphie; géologie marine; géophysique; Cénozoïque; Mésozoïque; Tertiaire; Crétacé; Jurassique; Trias
Illustrationssketch maps; seismic profiles; seismic stratigraphy; stratigraphic correlations
RésuméUn levé de sismique réflexion profonde, le long d'une ligne de 320 km traversant la partie centrale du bassin de Scotian, a fourni un nouvel aperçu de la stratigraphie profonde du bassin; les données confirment l'existence de strates sédimentaires du Mésozoïque et du Cénozoïque dont l'épaisseur peut atteindre jusqu'à 18 km, et elles fournissent des contrôles supplémentaires portant sur les relations entre les unités stratigraphiques proximale et distale à l'intérieur du bassin. La mise en corrélation biostratigraphique et sismique détaillée de trois puits de la plate-forme externe-talus supérieur raffine nos connaissances sur les discordances du Crétacé tardif et du Tertiaire, et elle permet de découvrir plusieurs limites de séquences de troisième ordre. La datation des principales discordances et la corrélation avec les marqueurs sismiques AC et AU ont pour résultat une réidentification de ces horizons dans la plaine abyssale de Sohm.
GEOSCAN ID204464