GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreEstimates of methane hydrate volumes in the Beaufort-Mackenzie region, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurSmith, S L; Judge, A S
SourceInterior Plains and Arctic Canada/Plaines intérieures et région arctique du Canada; par Commission géologique du Canada; Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1995-B, 1995 p. 81-88, https://doi.org/10.4095/202800 (Accès ouvert)
Année1995
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais; français
DOIhttps://doi.org/10.4095/202800
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Geological Survey of Canada; (1995). Interior Plains and Arctic Canada, Commission géologique du Canada, Recherches en cours no. 1995-B
Formatspdf
ProvinceYukon; Région extracotière du nord; Territoires du Nord-Ouest
SNRC97B; 97C; 97F; 107A; 107B; 107C; 107D; 107E; 107F; 117A; 117B; 117C; 117D; 117E; 117F
Lat/Long OENS-141.0000 -126.0000 71.0000 68.0000
Sujetsméthane hydraté; gaz; hydrocarbures; hydrate; applications de système d'information géographique; combustibles fossiles; géomathématique
Illustrationssketch maps
ProgrammeLe Programme de recherche et de développement énergétiques (PRDE)
Diffusé1995 01 01
RésuméUne vaste zone à forte teneur en hydrates a été identifiée dans la région de Beaufort-Mackenzie. Des indices géophysiques tirés de 201 puits laissent supposer qu'un volume important de gaz naturel pourrait être emmagasiné sous forme d'hydrates dans les sédiments de cette région. Il est difficile de déterminer le volume total des hydrates au sein de la région parce que l'information ponctuelle tirée de puits répartis de façon non uniforme doit être généralisée à l'ensemble de la région. Une approche basée sur un système d'information géographique (SIG) a été utilisée pour déterminer le secteur représenté par chaque puits et pour incorporer des facteurs tels que la stabilité des hydrates et un facteur d'incertitude dans les estimations du volume des hydrates. Des cartes, qui délimitent les régions probables où se sont accumulés des hydrates, ont aussi été produites. Les résultats de cette analyse suggèrent que le volume des hydrates dans cette région est de l'ordre de 1011m3.
GEOSCAN ID202800