GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeology of the Battle River coalfield, east-central Alberta
TéléchargerTéléchargements
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurDawson, F M; Cameron, A R; Jerzykiewicz, T
SourceCommission géologique du Canada, Études no. 92-13, 1993, 79 pages, https://doi.org/10.4095/193327 (Accès ouvert)
Image
Année1993
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/193327
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceAlberta
SNRC73D/04; 73D/05; 73D/12; 83A/01; 83A/08; 83A/09; 82P/16; 72M/13
Lat/Long OENS-112.5000 -111.5000 52.7500 51.7500
SujetsCrétacé supérieur; charbon; filons de charbon; hydrocarbures; estimation des ressources; mines; milieu sédimentaire; analyses pétrographiques; pétrologie de la houille; nomenclature stratigraphique; levés géophysiques; diagraphie géophysique; diagraphie de résistivité; diagraphie par rayons gamma; isopaques; lithologie; mudstones; grès; silstones; argilites; roches sédimentaires; couverture meuble; Champ de charbon de Battle River ; Formation d'Horseshoe Canyon ; combustibles fossiles; géophysique; Phanérozoïque; Mésozoïque; Crétacé
Illustrationssketch maps; stratigraphic columns; photographs
Diffusé1994 01 01; 2016 10 13
RésuméLe charbon contenu dans le bassin houiller de Battle River remonte au Crétacé tardif et fait partie de la Formation de Horseshoe Canyon. Dix zones de charbon couvrant un intervalle stratigraphique d'environ 150 m ont été mises en corrélation dans la région à l'étude. Ces zones sont fréquemment divisées en de nombreux gisements dans lesquels l'épaisseur des différents filons houillers peut atteindre 2,0 m. L'épaisseur totale des zones peut atteindre 6,0 m en subsurface. Des 10 horizons carbonifères reconnaissables, ceux de Paintearth et de Battle River sont les plus uniformes latéralement et les plus importants économiquement. On estime à 9 512 mégatonnes la quantité totale des ressources in situ jusqu'à une profondeur maximale de 150 m. Ces ressources sont dérivées principalement de deux zones de charbon, celles de Battle River et de Paintearth, avec des apports mineurs de trois zones moins importantes. Les ressources charbonnières exploitables qui ont un rapport de découverte inférieur à 5:1 Bm3/tonne se chiffrent à 392 mégatonnes, dont 200 mégatonnes dans la zone de Paintearth. Les ressources charbonnières du bassin houiller de Battle River ont été calculées en 1987. On peut se procurer des chiffres détaillés des ressources qui correspondent aux nouvelles normes de l'Association charbonnière en consultant l'inventaire national du charbon de la Commission géologique du Canada. Deux mines de charbon à ciel ouvert sont actuellement en exploitation dans le bassin houiller de Battle River; elles produisent plus de 1,5 mégatonne par année pour la centrale de l'Alberta Power, à Battle River. Les teneurs en cendres des zones de charbon de Paintearth et de Battle River varient de 8 à 29 %; en général, elles sont moins élevées dans la zone de Battle River. Les charbons sont des charbons subbitumineux C et B dont le pouvoir calorifique va de 20,1 à 24,0 MJ/kg. La teneur en soufre est faible, variant de 0,32 à 0,74 % dans la zone de Paintearth et de 0,47 à 1,19 % dans la zone de Battle River. Les teneurs élevées en soufre du charbon de Battle River semblent être anormales; elles se rencontrent à l'extrême sud de la région à l'étude. þ en juger par des études pétrographiques, les charbons du bassin houiller de Battle River se sont accumulés dans la partie inférieure d'une plaine deltaïque. Cette hypothèse concorde en grande partie avec les observations sédimentologiques faites dans l'ensemble de la région visée par le projet.
GEOSCAN ID193327