GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreICP emission spectroscopy with ultrasonic nebulization-application to waters and soils
TéléchargerTéléchargement (publication entière)
AuteurNygaard, D D; Bulman, F; Alavosus, T
SourceGEOANALYSIS 90, an international symposium on the analysis of geological materials; par Hall, G E M (éd.); Commission géologique du Canada, Bulletin 451, 1993 p. 50, https://doi.org/10.4095/193279 (Accès ouvert)
Année1993
ÉditeurRessources naturelles Canada
RéunionGEOANALYSIS 90; Huntsville, Ontario; CA; juin 3-7 1990
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/193279
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est contenue dans Hall, G E M; (1993). GEOANALYSIS 90, an international symposium on the analysis of geological materials, Commission géologique du Canada, Bulletin no. 451
Formatspdf
Sujetsméthodes analytiques; géochimie de l'eau; analyse chimique; géochimie du sol; géochimie
Diffusé1994 01 01
RésuméLa nébulisation par ultrasons sert principalement à l'analyse d'eaux relativement pures à des fins de surveillance environnementale. Ce procédé permet d'améliorer les limites de détection du système PIHF d'environ un ordre de grandeur; en outre, son exactitude et sa stabilité à long terme sont suffisantes pour satisfaire aux exigences en matière de contrôle de la qualité comme celles du programme contractuel de laboratoire de l'EPA aux É-U. Toutefois, le rendement de la nébulisation par ultrasons est douteux dans le cas d'échantillons plus complexes. Il serait plus fortement influencé par la variation de la matrice que les nébuliseurs pneumatiques courants, et l'effet mémoire serait plus sérieux. Dans cet exposé, on examine la possibilité d'utiliser la nébulisation par ultrasons pour l'analyse des sols. On examine systématiquement les effets causés par les éléments de la matrice et par les acides utilisés pour la préparation des échantillons. On étudie l'accroissement de la sensibilité en fonction de la matrice de l'échantillon et l'on quantifie l'effet mémoire.
GEOSCAN ID193279