GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreQuaternary Geology of Wollaston Peninsula, Victoria Island, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargements
LicenceVeuillez noter que la Licence du gouvernement ouvert - Canada remplace toutes les licences antérieures.
AuteurSharpe, D R
SourceCommission géologique du Canada, Mémoires 434, 1992, 91 pages, https://doi.org/10.4095/134059 (Accès ouvert)
LiensCanadian Database of Geochemical Surveys, downloadable files
LiensBanque de données de levés géochimiques du Canada, fichiers téléchargeables
Année1992
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/134059
CartesCette publication contient 1 carte
Info. cartedépôts meubles, 1/250,000
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication contient Sharpe, D R; Nixon, F M; (1989). Surficial geology, Wollaston Peninsula, (Victoria Island), District of Franklin, Northwest Territories, Commission géologique du Canada, Carte série "A" no. 1650A
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest; Nunavut
SNRC87A/09; 87A/10; 87A/15; 87A/16; 87C/01; 87C/02; 87C/07; 87C/08; 87C/09; 87C/10; 87C/15; 87C/16; 87D; 87E/01; 87E/02; 87E/03; 87E/04; 87E/05; 87E/06; 87E/07; 87E/08; 87F/01; 87F/02; 87F/07; 87F/08
Lat/Long OENS-118.0000 -112.0000 70.5000 68.5000
Sujetstopographie; antecedents glaciaires; moraines; moraines, fond; moraines bosselées; déglaciation; caractéristiques périglaciaires; glace fossile; thermokarst; dépôts fluvioglaciaires; dépôts glaciolacustres; dépôts glaciomarins; dépôts glaciaires; imagerie par satellite; images du satellite LANDSAT; télédétection; milieu sédimentaire; moraine frontale; drumlins; origine; pergélisol; datations au radiocarbone; datations radiométriques; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Quaternaire
Illustrationssketch maps; aerial photographs; photographs; stratigraphic columns
Diffusé1992 09 01; 2014 02 07
RésuméLa péninsule Wollaston, dans le sud-ouest de lîle Victoria, comprend des basses terres carbonatées, des escarpements et un plateau du Paléozoïque qui se situent entre des massifs et des arches de roches sédimentaires et ignées sous-jacentes du Précambrien. Des sédiments quaternaires recouvrent ces roches et forment une couverture épaisse près des escarpements, où la résistance à écoulement des glaces a concentré les dépôts morainiques; des dépôts morainiques moins épaisse présentent dans les basses terres. Les sédiments quaternaires remontent principalement au Wisconsinien supérieur. Les dépôts morainiques prédominent, mais il existe aussi des dépôts périglaciaires et des sédiments marins soulevés parmi les dépôts en surface. Le remaniement par Les cours d'eau est peu important. Bon nombre des formes glaciaires qui constituent le paysage spectaculaire de la péninsule Wollaston sont profilées, ce qui indique quelles se sont formées sous des glaciers épais, a base tempérée (eau sous-glaciaire fibre). Une série de formes distinctives - moraines de fond, moraines bosselées, moraines de cisaillement latéral et formes profilées - sont attribuées à des changements survenus dans les conditions d'écoulement au cours d'une seule avancée glaciaire majeure. Bon nombre de ces moraines contiennent des sédiments stratifies qui attestent l'importance tant des processus fluvioglaciaires que des processus glaciaires. Ces formes de relief témoignent du recul de la marge glaciaire, de la stagnation de la marge suivant un écoulement en compression, de crues, d'inondations éventuelles et de la stagnation régionale au cours de la déglaciation. La stagnation de la glace a piège de vastes étendues de glace dans des moraines bosselées à forte teneur· en dépôts morainiques. L'âge des évènements tardiglaciaires est établi en regard de la transgression survenue au cours de la déglaciation du nord-ouest de la péninsule Wollaston, il y a environ 12 000 ans. Une marge glaciaire active a existé if y a un peu plus de 10 000 ans, au cm11·s de la formation du vaste complexe morainique de Colville. La glace a fondu dans la région suivant son amincissement. La région comprend des formes periglaciaires proéminentes et des détails attribues à la glace dans le sol, notamment des sols structures, des pingos reliques, des formes de solifluxion, des dépressions et des lacs thermokarstiques et des lobes de coulées de débris. La glace dans le sol se présente sous la forme de glace massive, de glace de fente et de glace de pingo enfouie. A en juger par sa présence dans des moraines bosselées et par sa stratigraphie, sa teneur en débris et sa composition isotopique, la glace massive représente vraisemblablement de la glace de glacier enfouie. L'érosion thermokarstique a modifié le paysage, produisant des diamictons uhiquites qui ressemblent à du till. L'érosion thermokarstique antérieure était associée au niveau marin, de sorte que de nos jours, on trouve de la glace dans le sol épaisse au-dessus de la limite marine. La sensibilité du terrain au cours des activités de mise en valeur ultérieures sera fonction de la présence de glace massive dans le sol.
GEOSCAN ID134059