GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePractical Numerical Considerations For the Alekseev - Mikhailenko Method
AuteurDaley, P F; Hron, F
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 27, no. 8, 1990 p. 1023-1030, https://doi.org/10.1139/e90-106 (Accès ouvert)
Année1990
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e90-106
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsapplications par ordinateur; logiciel; ondes transversales; ondes sismiques; ondes P; géomathématique; géophysique
Illustrationsformulae; graphs
RésuméLes programmes qui utilisent la méthode Alekseev-Mikhailenko sont en voie de devenir des outils viables d'interprétation sismique grâce à la disponibilité d'une nouvelle génération de superordinateurs. Cette méthode offre une grande précision numérique, utilisant une combinaison des méthodes de transformées intégrales finies et des différences finies, pour résoudre les équations différentielles partielles hyperboliques, et obtenir le champ d'onde sismique total. Le présent article traite de deux questions de nature numérique. Dans le cas de l'onde de propagation P-Sv couplée à symétrie radiale, les transformées d'Hankel de l'ordre 0 et 1 sont indispensables pour amener le problème sous une forme permettant une solution avec les méthodes de différences finies. Les séries inverses de sommations devraient exiger normalement que les deux ensembles de racines des équations transcendentales soient employés et qu'elles correspondent aux zéros des fonctions de Bessel de l'ordre 0 et 1. Cette question est élucidée et il est démontré que les deux séries inverses de sommations peuvent être exécutées en prenant en considération uniquement un seul ensemble de racines. Le deuxième sujet traite des moyens pratiques de déterminer les limites inférieures et supérieures d'une série tronquée fournissant une approximation satisfaisante des séries inverses infinies de sommations de la transformée finie d'Hankel. Il est démontré que le nombre de termes dans la série tronquée décroît généralement avec l'accroissement de la durée d'impulsion initiale, et qu'il est possible de minimiser la série tronquée si les traces sismiques à incidences subhorizontales sont évitées.
GEOSCAN ID132940