GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSecular gravity changes: measurements and predictions for selected Canadian sites
AuteurTushingham, A M; Lambert, A; Liard, J O
SourceCanadian Journal of Earth Sciences vol. 28, no. 4, 1991 p. 557-560, https://doi.org/10.1139/e91-049 (Accès ouvert)
Année1991
Séries alt.Commission géologique du Canada, Contributions aux publications extérieures 33690
ÉditeurÉditions Sciences Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/e91-049
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Sujetsdéglaciation; Wisconsinien; levés gravimétriques; établissement de modèles; géophysique; géomathématique; Quaternaire
Illustrationscharts
RésuméLes variations séculaires de la pesanteur en surface (g) dans tout le Canada sont dominées par le signal de la déglaciation du Wisconsinien tardif. Une modélisation théorique de cette déglaciation montre que les valeurs maximales de ? devraient se trouver autour de la baie d'Hudson. En utilisant l'appareil de mesure de la pesanteur absolue, JILA-2, de la Commission géologique du Canada, il devrait être possible de déterminer g à trois sites près de la baie d'Hudson vers 1993, et à d'autres sites peu de temps après. Les taux séculaires du processus en cours de l'adjustement postglaciaire seront bientôt déterminés sur des sites à l'intérieur des terres où les taux contemporains ne sont pas encore connus.
GEOSCAN ID132138