GEOSCAN Search Results: Fastlink

GEOSCAN Menu


TitleComprendre les changements climatiques mondiaux observés
DownloadDownloads
LicencePlease note the adoption of the Open Government Licence - Canada supersedes any previous licences.
AuthorBush, E; Gillett, N; Watson, E; Fyfe, J; Vogel, F; Swart, N
SourceRapport sur le climat changeant du Canada; by Bush, E (ed.); Lemmen, D S (ed.); 2019 p. 26-73, https://doi.org/10.4095/327806 (Open Access)
LinksOnline - En ligne (interactive - interactif)
LinksRapport sur le climat changeant du Canada - reseignements supplémentaires
Year2019
PublisherGovernment of Canada
Documentbook
Lang.French
Mediapaper; on-line; digital
RelatedThis publication is contained in Bush, E; Lemmen, D S; (2019). Rapport sur le climat changeant du Canada
RelatedThis publication is a translation of Bush, E; Bush, E; Gillett, N; Gillett, N; Watson, E; Watson, E; Fyfe, J; Fyfe, J; Vogel, F; Vogel, F; Swart, N; Swart, N; (2019). Understanding observed global climate change, Canada's changing climate report
File formatpdf
ProvinceBritish Columbia; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Quebec; New Brunswick; Nova Scotia; Prince Edward Island; Newfoundland and Labrador; Northwest Territories; Yukon; Nunavut; Northern offshore region; Eastern offshore region; Western offshore region
NTS1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long WENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
SubjectsNature and Environment; surficial geology/geomorphology; environmental geology; hydrogeology; climate; climatology; climate effects; snow; ice; permafrost; ground ice; sea ice; glaciers; surface waters; rivers; lakes; temperature; precipitation; ground temperatures; oceanography; climate, arctic; Canadian Cordillera; climate change; ice caps; fresh water; cumulative effects
Illustrationslocation maps; photographs; graphs; sketches; figures; plots; charts
ProgramClimate Change Impacts and Adaptation Program, Canada in a Changing Climate
Released2019 04 02; 2020 12 08
Abstract(Summary available in French only)
Le système climatique de la Terre comprend des composants physiques qui interagissent - l'atmosphère, l'hydrosphère (l'eau sous forme liquide sur la Terre), la cryosphère (les éléments gelés), la surface terrestre, et la biosphère qui comprend tous les organismes vivants sur terre et dans l'eau. Les mesures des variables au sein de tous ces systèmes offrent des sources de données indépendantes qui confirment que le système climatique mondial se réchauffe. La consistance des signaux dans l'ensemble des nombreuses composantes du système climatique offre une situation convaincante du changement sans équivoque. L'indicateur le plus connu pour suivre les changements climatiques est la température moyenne à la surface du globe (TMSG), estimée comme la température moyenne du monde à partir de mesures des températures à la surface des océans et des températures de l'air près de la surface au-dessus de la terre. Cette mesure a augmenté d'environ 0,85 ºC (plage d'incertitude de 90 % allant de 0,65 ºC à 1,06 ºC) sur la période de 1880 à 2012. Chacune des trois dernières décennies (1980, 1990 et 2000) a battu des records successifs pour des températures moyennes sur dix ans. Un ralentissement du réchauffement s'est produit au début du XXIe siècle, même si la température décennale pour les années 2000 était plus élevée que durant les années 1990. La variabilité climatique naturelle influence la TMSG sur diverses échelles de temps; par conséquent, des périodes de réchauffement réduit ou accru sur des échelles décennales sont prévues. Les causes du ralentissement du réchauffement au début du XXIe siècle sont maintenant mieux comprises, et le ralentissement semble avoir terminé, avec les années 2015, 2016 et 2017 qui sont les années les plus chaudes enregistrées, avec une TMSG de plus de 1 ºC au-dessus du niveau moyen préindustriel. Les signaux du changement climatique sont aussi évidents dans d'autres composantes du système climatique. Le virage vers un climat mondial plus chaud en moyenne a été accompagné par une augmentation des chaleurs extrêmes et une réduction des froids extrêmes. La quantité de vapeur d'eau (humidité atmosphérique) dans l'atmosphère a très probablement augmenté, conformément avec la capacité de l'air chaud à retenir plus d'humidité. Non seulement l'océan s'est réchauffé à sa surface, mais il est quasiment certain que l'ensemble des couches supérieures de l'océan (jusqu'à une profondeur de 700 m) s'est réchauffé. Le niveau moyen de la mer à l'échelle mondiale s'est accru d'environ 0,19 m sur la période de 1901 à 2010 (plage d'incertitude de 90 % allant de 0,17 m à 0,21 m) comme conséquence de la dilatation de l'eau des océans en raison du réchauffement (l'eau plus chaude prend plus de volume) et de la montée de l'eau en provenance de la fonte des glaciers et des nappes glacières dans le monde. L'étendue de glace marine dans l'Arctique n'a cessé de diminuer pendant toutes les saisons, avec des diminutions plus évidentes en été et en automne. Comprendre dans quelle mesure l'activité humaine a contribué au réchauffement observé du système climatique s'inspire également de multiples sources de données. Cela comprend des données probantes qui proviennent d'observation, d'une compréhension améliorée des processus et des rétroactions au sein du système qui détermine de quelle façon le système climatique répond aux perturbations naturelles et causées par l'humain et des modèles climatiques (voir le chapitre 3.3.1). La capacité des gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère de la Terre à absorber l'énergie thermique émise par la Terre est bien comprise. Les émissions de GES qui proviennent des activités humaines ont mené à une accumulation des niveaux de GES atmosphériques. L'élévation des niveaux de GES atmosphériques, principalement le dioxyde de carbone, a été le principal facteur du réchauffement climatique pendant l'ère industrielle. Le fort effet de réchauffement des augmentations dans les GES a été atténué dans une certaine mesure par les augmentations dans les niveaux d'aérosols atmosphériques qui ont des effets de refroidissement climatique. Les variations dans l'intensité du soleil pendant l'ère industrielle ont eu un effet de réchauffement sur le climat qui est au moins 10 fois plus petit que l'activité humaine et ne peut expliquer l'augmentation observée dans la température mondiale. Les éruptions volcaniques ont des effets de refroidissement sur le climat mondial qui peuvent durer plusieurs années, mais qui ne peuvent pas expliquer les changements à long terme de la température mondiale. La détermination de la proportion du réchauffement climatique observée et d'autres changements climatiques qui sont attribuables à ces facteurs est une tâche complexe, puisque le système climatique ne répond pas à ces facteurs de manière directe. Pour accomplir cette tâche, les modèles climatiques (ou du système terrestre) sont des outils essentiels pour identifier les causes des changements climatiques observés. Des expériences avec ces modèles simulent la façon dont le système climatique répond aux changements du monde réel, y compris les répercussions des activités humaines, et le compare aux expériences idéalisées sans interférence humaine. En fonction d'une analyse des observations et de telles expériences, il est extrêmement probable que les interférences humaines, principalement les émissions de GES, sont la cause première du réchauffement climatique mondial observé depuis le milieu du XXe siècle. Les études ont confirmé qu'il y a une contribution humaine aux changements observés dans la couche inférieure de l'atmosphère, la cryosphère et l'océan, à l'échelle mondiale.
Summary(Plain Language Summary, not published)
This chapter provides a synopsis of the evidence that the Earth's climate system is warming, that other aspects of climate are changing consistent with this warming, and that human activities are the main cause of these changes.
GEOSCAN ID327806