GEOSCAN Search Results: Fastlink

GEOSCAN Menu


TitleRapport annuel die la production minérale au Canada durant l'année civile 1916
DownloadDownloads
AuthorMcLeish, J
SourceCanada Mines Branch, Publication 475, 1918, 335 pages, https://doi.org/10.4095/307700
Year1918
PublisherCanada Mines Branch
Documentserial
Lang.French
Mediapaper; on-line; digital
File formatpdf
ProvinceBritish Columbia; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Quebec; New Brunswick; Nova Scotia; Prince Edward Island; Newfoundland and Labrador; Northwest Territories; Yukon; Nunavut
NTS1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Released1918 01 01; 2018 06 06
Abstract(Summary available in French only)
Le terme " production minérale" est tellement étendu qu'il y a une grande divergence dans les méthodes pour la compilation des statistiques minières en ce qui concerne tant la nature des produits miniers à considérer que l'adoption d'une base d'évaluation, et la période de temps qu'elles doivent embrasser. Ces divergences de methods qui ont été discutées dans les rapports précédents, sont la cause principale des écarts apparents que l'on remarque dans les statistiques minières provenant de différentes sources. Un rapport préliminaire sur la production minérale du Canada, en 1916, a étépublié en anglais le 28 février, sujet à révision, dans lequel figurent les observations générales suivantes : La guerre a eu un effet très prononcé non seulement en ce qu'elle a activé la production decertains métaux tels que le nickel, le cuivre et le zinc, le fer et l'acier, le molybdène, etc., qui sont d'un usage st répandu pour les fins de guerre, mais aussi en ce qu'elle a augmenté le rendement d'autres produits tels que le chromite et la magnésite que l'on ne peut obtenir maintenant qu'avec difficulté. quand toutefois cela est possible, des producteurs qui les fournissaient autrefois. La grande activité industrielle dans les opérations métallurgiques et dans la fabrication d'une façon générale de munitions de toutes sortes, y compris les mouvements de transport que cela entraînait, ont augmenté la demande pour le combustible, et cette augmentation a donné lieu, du moins dans le Canada occidental, à de fortes progressions dans la production, du charbon. L'augmentation, en quantité, dans la production, a été'dans la plupart des cas accompagnée par une forte hausse dans les prix, ce qui, par le fait, accroissait encore la valeur totale du rendement. Il s'est fait un progrès considérable durant l'année dans l'établissement et l'augmentation des usines de réduction et d'affinage; nous citerons, comme notables exemples, l'installation des affineries électrolytiques de zinc et de cuivre à. Trail, et les premiers travaux de construction d'une affinerie pour le nickel à Port-Colborne, Ontario. Il faut, de plus, faire mention de la production de magnésium métallique à. Shawinigan-Falls; de ferro-molybdène à Orillia et à. Belleville; d'arsenic métallique à Thorold; et de stellitel'alliage de cobalt pour acier à. Coupe rapideâ, Delora; et de l'accroissement de capacité pour la production de l'acier, particulièrement l'installation de fours électriques. Le rendement des mines a été restreint et l'effet utile des opérations minières considérablement réduit par l'entrée au service des armées d'une si vaste proportion des ouvriers les mieux entrainés et des ingénieurs dirigeants. La hausse des prix de revient a eu pour effet de contrebalancer les avantages dérivant de l'augmentation du prix de la production et. en ce qui concernel'exploitation de l'or, est devenue un véritable obstacle. Les industries minières et métallurgiques comprennent une grande variété de produits de sorte que si l'on considère l'industrie dans son ensemble, c'est la valeur totale qui offre le seul point de comparaison. La valeur totalel de la production métallique et minérale, en 1916, fut de $177,- 201,534, au lieu de $137,109,171 en 1915; $128,863,075 en 1914 et $145,634,812 en 1913, ce dernier montant étant le chiffre de production le plus élevé qui soit enregistré jusqu'ici. L'augmentation de 1916 sur 1915 fut de $40,092,363, ou 29-2 pour cent, tandis que, comparée à celle de 1913 la plus-value fut de $31,566,722, ou 21.7 pour cent. -Les statistiques de la production minérale annuelle du Canada depuis 1886, indiquées au tableau ci-dessous, font voir la progression rapide de l'industrie minérale.
GEOSCAN ID307700