GEOSCAN Search Results: Fastlink

GEOSCAN Menu


TitleLes chassés-croisés uranium, terres rares et métaux usuels et précieux au sein des systèmes à oxydes de fer et altération en alcalis : implications pour l'exploration et l'évaluation du potentiel minéral
AuthorSimard, S; Corriveau, L; LaFlèche, M R
Source 2014 p. 1-2
LinksOnline - En ligne
Year2014
Alt SeriesEarth Sciences Sector, Contribution Series 20140091
PublisherINRS-ETE
MeetingJournée des Sciences de la Terre et de l'Environnement; Québec; CA
Documentbook
Lang.French
Mediapaper; on-line; digital
File formatpdf
ProvinceNorthwest Territories
NTS86E; 86F; 86K; 86L; 96A; 96F; 96G; 96H; 96I; 96J; 96K
AreaGreat Bear Lake
Lat/Long WENS-126.0000 -117.0000 67.0000 64.7500
Subjectseconomic geology; general geology; rare earths; hydrothermal alteration; hydrothermal deposits; alteration; copper; gold; iron oxides
ProgramUranium Ore Systems, Targeted Geoscience Initiative (TGI-4)
Abstract(unpublished)
Les systèmes métasomatiques à oxydes de fer et éléments alcalins (IOAA) peuvent former divers types de minéralisations polymétalliques dont celles de types oxyde de fer'cuivre'or (IOCG), oxyde de fer'apatite (IOA) et uranium encaissé dans des albitites. L'évolution prograde de l'altération hydrothermale s'y fait par étapes successives et systémiques qui se traduisent par la formation de faciès d'altération distinctifs. Lorsque l'altération est intense, la composition du fluide et les conditions physico-chimiques deviennent les facteurs déterminant les assemblages minéralogiques observés, indépendamment de la composition du précurseur. Par des réactions de dissolution-reprécipitation, des éléments majeurs et traces ainsi que des métaux sont mobilisés, transportés par les fluides et concentrés au sein de zones minéralisées polymétalliques tels qu'observés dans la zone magmatique du Grand lac de l'Ours aux Territoires du Nord-Ouest. Ces altérations, décrites et nommées en fonction de la prévalence relative des éléments alcalins majeurs (potassium et sodium), du calcium, du magnésium et du fer, attribuent aux IOAA une signature géochimique régionale typique et distinctive. À chaque faciès d'altération est associé un type de gîte possible dont la genèse systémique est synthétisée dans un modèle descriptif qui cadre les relations de couplage-découplage de l'uranium, du thorium et des terres-rares (ETR) par rapport aux métaux de base et métaux précieux. Ce modèle sera testé par l'étude de profils géochimiques à très haute résolution effectués à l'aide d'un ITRAX sur des tranches d'échantillons montrant des relations de recoupement entre les divers types d'altération. Ces analyses, par microfluorescence X, permettent une évaluation semi-quantitative des associations élémentaires en fonction de l'altération, et donc, de l'évolution des fluides des systèmes. L'interprétation des profils géochimiques s'appuie également sur des bases de données lithogéochimiques, géologiques et géophysiques recueillies dans le cadre du projet GEM - Great Bear (2008-2013) de Ressources naturelles Canada.
Summary(Plain Language Summary, not published)
The Targeted Geoscience Initiative (TGI-4) is a collaborative federal geoscience program that provides industry with the next generation of geoscience knowledge and innovative techniques to better detect buried mineral deposits, thereby reducing some of the risks of exploration. Uranium, thorium and rare earth elements (REE) in common rocks (volcanic, sedimentary, metamorphic) can be put in solution and transported by hydrothermal fluids. The TGI4-Uranium program characterises the hydrothermal mobility characterization of these economic and strategic elements within iron oxide-copper-gold (IOCG) mineralization systems.
GEOSCAN ID294798