GEOSCAN Search Results: Fastlink

GEOSCAN Menu


TitleA geochemical orientation survey for uranium in MacNicol, Tustin, Bridges, and Docker Townships, District of Kenora, Ontario
DownloadDownloads
AuthorCoker, W B
SourceGeological Survey of Canada, Paper 79-11, 1981, 23 pages, https://doi.org/10.4095/119479 (Open Access)
LinksCanadian Database of Geochemical Surveys, downloadable files
LinksBanque de données de levés géochimiques du Canada, fichiers téléchargeables
Image
Year1981
Documentserial
Lang.English
Mediapaper; on-line; digital
File formatpdf
ProvinceOntario
NTS52F/13
AreaMacnicol Township; Tustin Township; Bridges Township; Docker Township
Lat/Long WENS -94.0000 -93.5000 50.0000 49.7500
Subjectsradioactive minerals; geochemistry; uranium geochemistry; base metal geochemistry; water geochemistry; lake sediment geochemistry; Kenora District
Released1981 03 01; 2016 03 15
Abstract(available in French only)
En 1975, on a effectué des études géochimiques détaillées pout déterminer le mode de distribution et de dispersion de l'uranium, des métaux communs et des éléments associés que l'on rencontre dans la roche en place, les terrains de couverture, et les eaux et sédiments lacustres et fluviatiles. On a analysé de fanon sélective différents échantillons prélevés par divers moyens, en particulier pour identifier les éléments suivants: Zn, Cu, Pb, Ni, Co, Ag, Mn, As, Mo, Fe, Hg, Sr, Ba, Ti, Al, Ca, Mg, K, V, Cr, Be, La, Y, et U. Dans les eaux et sédiments lacustres, le mode de distribution des groupes d'éléments, à l'échelle régionale, nous a donné certaines informations, indiquant l'existence de minéralisations uranifères de type pegmatitique, de minéralisations en sulfures disséminés, ainsi que des variations de la composition chimique de la roche en place, et des variations physiques et chimiques des milieux aqueux. On a obtenu des résultats très concluants, en interprétant les modes de dispersion hydrogéochimique suivant les assemblages d'éléments secondaires et d'éléments-traces caractérisant une minéralisation donnée, la lithologie de la roche en place et diverses propriétés physiques et chimiques de l'eau, tels qu'observés dans la région étudiée. On peut effectuer l'exploration de reconnaissance des minéralisations en uranium et en métaux communs, en prélevant des échantillons de sédiments lacustres, dans la proportion de un pour 13 km2, et de deux pour 5 km 2 respectivement. L'examen des eaux lacustres peut fournir des données supplémentaires, en particulier lors de la recherche de l'uranium. On peut réaliser l'exploration détaillée en considérant les sédiments et les eaux lacustres. Dans cette région, il ne s'est pas avéré utile d'analyser les eaux et sédiments fluviatiles lors de l'exploration minérale, et la chimie des terrains de couverture ne s'accordait pas avec la lithologie de la roche en place sous-jacente.
GEOSCAN ID119479