GEOSCAN Search Results: Fastlink

GEOSCAN Menu


TitleLa prospection au Canada
DownloadDownloads
AuthorLang, A H
SourceGeological Survey of Canada, Economic Geology Report 7, 1976, 336 pages, https://doi.org/10.4095/103069
Year1976
PublisherCanada Department of Energy, Mines and Resources (Ottawa, Canada)
Edition4
Documentserial
Lang.French
Mediapaper; on-line; digital
RelatedThis publication is a translation of Lang, A H; (1970). Prospecting in Canada, Geological Survey of Canada, Economic Geology Report no. 7, ed. 4
RelatedThis publication supercedes the following publications
File formatpdf
ProvinceNova Scotia; New Brunswick; Quebec; Ontario; Manitoba; Saskatchewan; Alberta; British Columbia; Yukon; Canada; Northwest Territories; Prince Edward Island; Western offshore region; Eastern offshore region; Northern offshore region; Nunavut; Newfoundland and Labrador
NTS1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 67; 66; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 85; 84; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114; 115; 116; 117; 120; 340; 560
AreaLabrador
Lat/Long WENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Subjectseconomic geology; educational geology; regional geology; geophysics; geochemistry; mineral deposits; mineral exploration; exploration methods; prospecting techniques; legislation; bedrock geology; lithology; field methods; geophysical surveys; remote sensing; airphoto interpretation; in-field instrumentation
Illustrationsphotographs; drawings; aerial photographs; schematic representations; block diagrams; schematic cross-sections; geological time charts; geoscientific sketch maps; tables; diagrams; graphs; schematic diagrams; charts
Released1976 01 01; 2018 11 19
AbstractLa présente étude vise à donner de la prospection classique au Canada une idée aussi complète que possible dans le cadre d'un ouvrage de format moyen. Elle se veut en outre une initiation, rapide mais à jour, aux nouvelles techniques souterraines. Le domaine du pétrole n'y est traité qu'à titre d'information générale. Il suffit de songer à la place de l'industrie minière dans l'économie canadienne, à l'étendue de nos ressources minérales et, aussi, au fait que ces ressources ne peuvent être reconstituées, pour saisir l'importance considérable de la prospection. La compétence des prospecteurs classiques canadiens est depuis longtemps avérée même si, professionnels ou amateurs, ils n'ont jamais reçu une véritable formation scientifique et technique. Leur savoir, ils l'ont acquis par eux-mêmes ou en suivant des cours destinés aux adultes. Attirés, à l'origine, par l'or placérien, ils ont ensuite fait porter leurs recherches sur les filons afneurants. De l'avis des spécialistes, si les possibilités de la prospection classique sont limitées, elles n'en resteront pas moins relativement importantes pour plusieurs années encore. Aujourd'hui, cependant, ce type de prospection a cédé le pas aux techniques modernes surtout dans la recherche de gisements recouverts de mort-terrain ou de roche stérile. Sur cent gîtes mis en exploitation entre la fin de la deuxième guerre mondiale et 1966, quarante avaient été découverts grâce à la prospection classique, trente-deux-entièrement ou principalement- à la suite d'études géologiques, et vingt-huit après des études géophysiques. Précisons que la part des études géophysiques s'est accrue au cours de la seconde moitié de cette période. Il faut aussi attribuer bon nombre de découvertes aux études géochimiques. Si l'auteur, en rédigeant cette étude, a puisé d'abord à sa longue expérience à titre de géologue et d'expert-conseil auprès des prospecteurs et des compagnies minières, il a également bénéficié des conseils et des critiques de nombreux spécialistes du Ministère et de l'extérieur.
GEOSCAN ID103069